Malabo : Escale du SIROCO, navire de la marine nationale française

Par | on 22 mars 2015 | 0 Comment

Siroco 2Le SIROCO, navire de la Marine nationale française a effectué une mission en Guinée équatoriale du 11 au 22 mars 2015. Cette mission s’inscrit d’une part dans le programme de sa participation à la Mission Corymbe, qui est un dispositif naval visant à assurer la sécurité maritime dans le Golfe de Guinée et au large des côtes d’Afrique de l’Ouest, et, d’autre part, dans le cadre de la coopération militaire et de défense entre la France et la Guinée Equatoriale, puisque le SIROCO participe aux exercices de formation de l’Ecole Navale d’Ekuku, Ecole Nationale à Vocation Régionale (ENVR) de formation des marins.

Le SIROCO est un bateau de 168 m de long. Il s’agit d’un TCD (Transport de chalands de débarquement) qui a pour mission d’assurer le transport et la mise à terre par des moyens amphibies d’un tiers de régiment mécanisé comprenant des chars de combat, des engins blindés et des véhicules divers. La mise à terre s’effectue au moyen de chalands de transport de matériel (CTM) transportés dans un bassin intérieur appelé « radier ».

Siroco 3Simultanément, le TCD peut d’une part, transporter, ravitailler et mettre en œuvre quatre hélicoptères lourds ; d’autre part, assurer le commandement d’une opération de débarquement d’ampleur limitée, l’hospitalisation et les soins aux blessés.

A l’occasion de cette escale à Malabo, l’Ambassadeur de France, M. François Barateau, a donné, le 18 mars, une réception à bord du navire, à laquelle ont participé plusieurs hauts responsables des ministères de la Défense Nationale, de la Sécurité Nationale et de la Justice de Guinée Equatoriale, ainsi que de nombreux Représentants de la Communauté diplomatique de Malabo et membres de la Communauté française.

Siroco 1

Devant la presse du pays, le capitaine Jean-Marc Le Quilliec a remercié le gouvernement équato-guinéen pour le soutien qu’il apporte à l’École navale à vocation régionale (ENVR). Créée par la Guinée équatoriale et soutenue par des coopérants français, cette  école accueille des élèves officiers et officiers mariniers venus de nombreux pays d’Afrique afin de leur faire bénéficier d’une formation maritime commune.

Ainsi, depuis l’escale du Siroco à Bata, le 12 mars dernier, des aspirants de l’ENVR, ont embarqué sur le Siroco et ont reçu durant une dizaine de jours une instruction à bord du navire français. 46 élèves de 14 nationalités différentes ont pu ainsi, sous la tutelle de leurs 6 instructeurs, découvrir l’environnement de travail des marins et les contraintes de la vie embarquée sur un bâtiment amphibie. Ils ont également pu suivre des cours théoriques dispensés par des officiers français, et améliorer leur expérience pratique en participant à toutes les activités du bateau.

Le Siroco doit ensuite faire escale à Annobon, avant de revenir à Bata.

Siroco 5  Siroco 6

Cette coopération répond à la nécessité qu’ont les pays riverains du golfe de Guinée à répondre aux divers défis maritimes. En effet, ceux-ci sont amenés à lutter contre la piraterie et le narcotrafic, tout en maitrisant l’augmentation du trafic commercial ainsi que la défense des souverainetés nationales et des ressources naturelles et pétrolières.

La mission Corymbe, assurée depuis 1990, est l’une des missions des forces armées françaises dans le golfe de Guinée ; elle y assure la présence d’au moins un bâtiment de la Marine nationale. Outre leur mission de présence dans une zone où les intérêts français sont nombreux, les navires déployés en Corymbe effectuent des actions de coopération bilatérale avec les pays côtiers. Ils sont en mesure d’apporter un soutien rapide en cas de besoin, au même titre que les forces prépositionnées dans la région.

(Sources : Ambassade de France en Guinée équatoriale ; Bureau de presse du gouvernement de Guinée équatoriale ; Ministère français de la Défense)

0 réponse to “Malabo : Escale du SIROCO, navire de la marine nationale française”

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Required fields are marked *


*