Angola : La CPDS devant le Conseil de l’Internationale Socialiste (27-28 novembre 2015)

.

Les leaders de l’opposition équato-guinéenne, Andrés Esono Ondo et Wenceslao Mansogo ont participé à la réunion du Conseil de l’Internationale Socialiste qui s’est tenu les 27 et 28 novembre à Luanda, en Angola.

CPDS Andres Esono à Luanda+++

Vendredi 27 novembre, le Secrétaire général de Convergence pour la démocratie sociale (CPDS) a fait à la tribune une intervention sur le thème : « Travailler pour la stabilité mondiale, la paix et la sécurité en temps de crise ».

« Notre continent est le foyer de la plus grande concentration au monde de régimes totalitaires, avec toutes leurs caractéristiques contraire à la démocratie, répartition inéquitable de la richesse nationale dans les pays disposant d’énormes ressources naturelles, l’appauvrissement d’une grande partie de leurs populations et le manque de respect des droits de leurs peuples et de leurs oppositions », a déclaré Andrés Esono Ondo.

CPDS Andres Esono et Wenceslao Mansogo à Luanda

« Beaucoup d’entre eux s’abritent derrière l’apparente stabilité dont ils disent jouir, mais la stabilité au détriment de la démocratie, c’est une stabilité éphémère », a-t-il ajouté. « Pour que notre continent puisse émerger et aller de l’avant, nous devons mettre en œuvre des politiques qui privilégient les valeurs de liberté, de justice, de tolérance ; permettre l’organisation de sociétés civiles libres et indépendantes, la tenue d’élections libres, équitables et transparentes, et encourager l’alternance au pouvoir ».

Comments are closed.