Afrique du Sud : Obiang assiste au 2ème Sommet sino-africain

.

Obiang Sommet Chine Afrique dec2015Dirigeants africains et chinois ont rendez-vous pour la première fois, vendredi et samedi, sur le continent noir pour un sommet où le président Xi Jinping doit annoncer une myriade de contrats malgré le ralentissement récent des investissements chinois en Afrique, devenue très dépendante de Pékin.

Illustration de l’importance de ce sommet : le président chinois et une quarantaine de dirigeants africains, dont les présidents Teodoro Obiang Nguema (Guinée équatoriale), Ali Bongo Ondimba (Gabon), Muhammadu Buhari (Nigeria) et  Robert Mugabe (Zimbabwe), sont attendus à Johannesburg, dans le district financier de Sandton.

Sommet Chine-AfriqueAvec plus d’un million de travailleurs et plus de 2.000 entreprises présentes sur le continent, la Chine est le premier partenaire commercial de l’Afrique, où elle a détrôné les Etats-Unis en 2009.

Mais l’avenir s’est récemment assombri. Les investissements chinois sur le continent noir ont chuté de plus de 40% au cours des six premiers mois de 2015, par rapport à la même période l’an dernier. Une chute attribuée au ralentissement de la croissance chinoise.

C’est dans ce contexte que le président chinois doit ouvrir le 2e sommet de coopération Chine-Afrique (Focac) placé sous le signe d’une « coopération gagnant-gagnant » et présenté comme « une nouvelle étape importante dans l’histoire des relations sino-africaines ».

Obiang Sommet Chine Afrique

Il s’agit du deuxième sommet Chine-Afrique et du premier à se tenir sur le continent noir. Pékin avait accueilli le premier Focac en 2006.

Seuls trois pays africains (Burkina Faso, São Tomé et Swaziland) n’ont pas été conviés à Johannesburg, en raison de leurs relations diplomatiques avec Taïwan, île séparée de la Chine continentale depuis 1949.

(Source : AFP/Libération)

Comments are closed.